Faverney, bourgade historique de Haute-Saône, en Franche Comté

Accueil Histoire / Patrimoine
Histoire / Patrimoine
Quelques personnalités Imprimer Email
  • Dom Vincent Duchesne

domduchesne

 

De son vrai nom Jean-Baptiste Duchesne,  Dom Duchesne est né en 1661 à Besançon. Il est mort en 1724, dans la même ville.
En 1678, il fait profession de foi religieuse à Faverney.

Lire la suite...
 
Partager cet article
Bref historique Imprimer Email

vuegeneraleLe nom de Faverney évoque le verne (ou vergne) autre nom de l’aune qui poussait dans les marécages des bords de la Lanterne.
Habitée par les Séquanes, occupée par les Germains puis par les Romains qui en firent une « villa », Faverney n’échappa certainement pas aux hordes d’Attila.

Des moniales à Faverney
C'est au 8e siècle, en y fondant une abbaye pour l'une de ses sœurs, que Wideradus, seigneur bourguignon, marquait pour plus d'un millénaire l'empreinte religieuse de la cité. Les moniales bénédictines occupèrent les lieux pendant plus de 400 ans.

Lire la suite...
 
Partager cet article
Imprimer Email

Les Saintes Hosties sauvées des flammes

Samedi 24 mai 16ostensoir08

C'est la veille de Pentecôte, les religieux préparent un reposoir dans l'église abbatiale, près de la grille du cœur, du côté de l'évangile. Aux vêpres de ce samedi, le prieur y dépose solennellement le reliquaire ostensoir contenant un doigt de Sainte-Agathe dans un tube de cristal... et au-dessus, dans une lunule d'argent, deux hosties consacrées à la messe du matin. Sur la table, le sacristain place deux lampes de verre allumées et deux chandeliers d'étain.

 

Lire la suite...
 
Partager cet article
1608 - 2008 Imprimer Email

Quatre siècles de Commémorations

Dès le 17e siècle, les dévotions, célébrations, pèlerinages (à Pentecôte)... se développent autour des Saintes Hosties de Faverney.

Un certain nombre d'événements de l'histoire de la cité y sont directement rattachés. Heureux événements (une paralytique est guérie durant la procession de Pentecôte de 1666, des incendies sont arrêtés par la Sainte-Hostie portée en procession en 1726 et en 1753...) ou malheurs (en 1746, près de cent pèlerins se noient quand le bac qui devait leur permettre de traverser la Lanterne coule au fond de la rivière !).

Lire la suite...
 
Partager cet article
Imprimer Email
  • DES PUBLICATIONS A L'OCCASION DU 4e CENTENAIRE

"LE MIRACLE DE FAVERNEY (1608) - L'eucharistie : environnement et temps de l'histoire"

Sous la direction de Corinne Marchal, Emmanuel Tramaux - Année de parution 2010 - 509 pages, 16 x 24 cm, 25.00 € - Collection Annales littéraires de l'Université de Franche-Comté - Série Historiques.
Réunissant les actes du colloque qui s'est déroulé les 9 et 10 mai 2008 à Faverney, lors des célébrations du quatrième centenaire du miracle des hosties, le présent ouvrage est la première tentative proprement historienne de rendre compte de ce prodige en le replaçant dans l'histoire de la dévotion eucharistique sur la longue durée, du haut Moyen Âge à nos jours et dans son contexte spatio-temporel. Cet angle d'approche a notamment permis de saisir les continuités avec d'autres miracles eucharistiques ou hosties miraculeuses et l'originalité du miracle de Faverney, ou encore d'éclairer la souplesse d'adaptation de son sens dans le temps. La publication de documents inédits et rares, des sources et de la bibliographie du miracle fait également de ce livre un précieux instrument [...]
Disponible aux Presses Universitaires de Franche-Comté.

Lire la suite...
 
Partager cet article
Faverney bourg historique Imprimer Email

vueaerienne

 

Née au bord de la rivière "la Lanterne", devenue "villa" à l'époque gallo-romaine, la cité s'organise progressivement en demi-cercles concentriques à partir de l'abbaye créée en 722.

Faverney ne se développera "hors les murs", c'est à dire au-delà des anciennes fortifications, qu'à partir du 18e siècle (la construction des anciennes casernes du "quartier Petitguillaume" date de 1754).

 

Lire la suite...
 
Partager cet article
Le Pont des Bénédictins Imprimer Email

Le Pont des Bénédictins

 

Si, selon les « anciens » historiens locaux ce sont bien les bénédictins, religieux de l’abbaye qui au 18e siècle auraient conçu, réalisé et financé le pont permettant à la route de Vesoul de franchir la Lanterne au sud de Faverney, pour Bernard Arnould (Le franchissement de la Lanterne à Faverney au 18e siècle, in Haute Saône Salsa, Supplément au n°59 - juillet-septembre 2005), l’« histoire vraie » du « Pont des Bénédictins » est bien différente…

 

Lire la suite...
 
Partager cet article
L'ancienne Tannerie Imprimer Email

tannerie2

 

A Faverney, entre la rivière (la Lanterne) et l’ancien  « canal des moines », on travaille le cuir dès le 19e siècle. Transmise de génération en génération, la tannerie Neveux emploie près de 30 personnes en 1901. Elle n'en compte plus qu'une dizaine quand elle redémarre au début des années 30,  reprise par MM. René Ligier et Maurice Gerdil.

 

 

Lire la suite...
 
Partager cet article
Sauver l'Abbaye Imprimer Email

estabbaye

En 2022, c’est-à-dire dans 7 ans, « notre » abbaye aura 13 siècles…

 

L’ASSOCIATION DES  AMIS DE L’ABBAYE DE FAVERNEY est née en juin 2012.

Elle a pour objet : "la sauvegarde, la valorisation et la promotion du site patrimonial de l'ancienne abbaye, aux plans architectural et environnemental notamment".

 

Précisons bien clalanternabbayeirement :

La démarche des fondateurs ne consiste pas à s’opposer, à qui que ce soit ou à quoi que ce soit.

Il s’agit, bien au contraire et positivement,  d’être « pour » :
. pour  dire notre attachement à l’ancienne abbaye de Faverney,
. pour  dire aussi notre inquiétude quant à son devenir,
. pour  contribuer enfin (dans la mesure des moyens qu’ensemble nous saurons et nous pourrons mettre en œuvre) à sa sauvegarde, à sa valorisation, à sa promotion.

 

Si vous voulez dire votre attachement à l’ancienne abbaye de Faverney,
Si vous voulez dire aussi votre inquiétude…
Si vous souhaitez apporter votre soutien, votre contribution, vos idées, vos savoir-faire…

Alors, rejoignez « Les Amis de l’Abbaye » !
Et puis faites passer le message, à la famille, aux amis, aux voisins…


 
Partager cet article
Les Amis de l'Abbaye de Faverney Imprimer Email

Association loi de 1901

L’assemblée générale constitutive s’est déroulée le vendredi 1er juin 2012 à la salle de l’Etoile. (PDF - presse locale)

Lire la suite...
 
Partager cet article
Un millénaire de vie monastique Imprimer Email

Avant le 12e siècle

Au 8e siècle, le château fort de Faverney appartient à un seigneur bourguignon nommé Widrade (ou Wideradus).
En 722, il y fonde une abbaye de moniales.

Que sait-on de la vie des religieuses de Faverney ? Peu de choses en réalité...

. Au 9e siècle, les actes des partages successifs de ce qui fut l'empire de Charlemagne font mention de l'abbaye Sainte Marie de Faverney. Elle est comptée au nombre des bénéfices les plus importants.
. Au cours du siècle suivant, l'abbaye est donnée par le comte de Bourgogne à un seigneur nommé ADALARD et à son épouse.
. L'histoire du martyre des saints Berthaire et Attalein (vers l’an 770) fait apparaître Gude, supérieure des moniales de Faverney.
. Au 11e siècle, Luce (en 1031) et Euphémie (en 1066) font serment de fidélité à la règle de Saint Benoît et à l'archevêque de Besançon.
. Odiarde, vers 1130, tente de ramener l'ordre, la discipline et la prospérité dans l'abbaye en pleine décadence. En vain...

Odiarde sera la dernière abbesse de Faverney.

Lire la suite...
 
Partager cet article


Creation site internet : Noviatis
© Netizis Web Solution